2016, c’est enfin fini.

Salut la compagnie!

Bon me revoilà, le 31 décembre 2016 (meme si on sera probablement en 2017 en France le temps que je finisse, et tant mieux).

2016 a été une année interessante, et personnellement, c’était une des meilleures années de ma vie. Oui, oui, je sais, universellement parlant c’était une année de m#rde, oui. Mais pour Faty, 2016, c’était pas si mal que ça. J’ai fait et présenté de la recherche DEUX fois, ma plus mauvaise note ces deux derniers semestres fut un A- et j’ai eu 20 de moyenne ce semestre. J’ai aussi passé mon été à Planned Parenthood Federation of America et mon automne au Washington Report on Middle East Affairs, et leur incroyable Middle East Books. Donc professionnellement et académiquement parlant, c’était vraiment génial pour moi.

Bon, j’avoue, financièrement et mentalement ce n’était pas trop ça (du tout même).J’ai un gros problème, mon subconscient pense que je suis la fille de Rothschild et donc je ne semble pas savoir ce que « vivre sur un budget » signifie. C’était donc très très dur, et si on ajoute à ça le « malentendu » concernant ma bourse, ça aide pas. Bref, je finis 2016 beaucoup moins stable financièrement que je l’ai commencé (oui, oui, c’est possible). Mentalement, ah. Une des raisons pour lesquelles je n’ai pas écrit souvent, c’est que la plupart du temps, j’étais pas trop bien. Mentalement et émotionnellement, c’était aussi pas facile car ça marquait dix ans depuis que ma tante et mon père ont rejoin les étoiles. Et je me souviens, en 2006, me dire que dans dix ans ça ira mieux. Mais non. Et si on ajoute à ça mon manque de confiance en moi, d’amour propre, et le constant doute que j’ai en moi-même, ça donne un cocktail pas très glamour. Cependant, pour la première fois en dix ans, j’ai cherché de l’aide. J’ai parlé de mes problèmes, et je leur ai cherché des solutions. Il y a eu des hauts et des bas, très bas, mais aujourd’hui, le samedi 31 décembre 2016, al-hamdoulillah, je vais beaucoup mieux. Et je suis fière de moi. Ces derniers mois/semaines ont été un combat constant contre mes démons, et ça me fait vraiment plaisir de pouvoir dire que ça va, mieux.

Je ne vais pas faire de promesses pour 2017, parce qu’après ma mère va encore dire « mais t’avais promis d’écrire, » ou Joy tu vas me manquer, un peu va me hanter de Dakar en me demandant « mais t’as pas un blog toi? ». En tout cas, je vous invite à devenir un meilleur vous d’ici les prochains 365 (6?) jours, et je vous souhaite à toutes et à tous, une excellente année 2017.

 

Avec espoir, et amour.

Faty

Image Messages(2810220361)

Laisser un commentaire