Representation Matters

Comme vous le savez sûrement, ou pas, les championnats du monde de gymnastique rhythmique ont eu lieu du 7 au 13 septembre dernier à Stuttgart en Allemagne. C’est une discipline olympique et donc les gymnastes ensembles et individuelles se sont battues corps et âmes pour gagner leur place à Rio. C’est sans surprise que Yana remporte le grand prix et c’est avec joie et fierté que j’ai appris la nomination de notre bijoux national, Kseniya. Mais une autre gymnaste a emplie mon cœur d’admiration et de bonheur et elle s’appelle Grace LEGOTE.
Pour ceux qui ne le savent pas, j’ai commencé la gymnastique à 9 ans et j’ai continué jusqu’à ce que j’arrive a Atlanta. Mais comme on dit, gymnaste un jour, gymnaste toujours, et c’est avec nostalgie que j’assiste (de loin) aux événements internationaux de la discipline.
Grace est une gymnaste sud africaine qui à gagné sa place à Rio, et qui aura l’honneur d’y représenter le continent africain pour la gymnastique rhythmique.
Quand j’ai commencé la GR, mes idoles étaient la fameuse Alina KABAEVA et la merveilleuse Anna BESSONOVA, mais aucunes d’elles ne me ressemble. J’ai souvent pensé que peut être ce n’était pas un sport fait pour moi et que je devrais juste aller m’inscrire au foot (ce que je comptais faire avant la GR d’ailleurs). J’ai eu la chance d’avoir de merveilleuses entraîneurs qui m’ont toujours soutenue et encouragée, mais qu’en est il de celles qui n’ont pas ce soutient car elle ne se conforment pas à la norme de la gymnaste de base? De même qu’en danse classique, la gymnastique rythmique est une discipline très stricte et rigoureuse où le standard est tout ce qui ne me ressemble pas, une fine, petite, blonde (ou brune), pâle, et européenne. Non pas que les noires ou les arabes sont moins capable que les européennes de pratiquer de telles disciplines, mais tout d’abord elles n’y sont pas attirées, pensant que les standards de ces sports ne s’appliquent pas à elle. On a pendant trop longtemps, et on continue de nos jours à, associer le corps des noirs à des sports robustes, durs et demandant un corps musclé. Les noirs savent courir mais ne savent pas nager. Les noirs sont des sauvages dénudés de toute grâce et d’élégance. Ensuite, pour ces précédentes raisons grande figure du sport ne leur ressemblent. Et la représentation est très importante.
Ces dernières années, l’Afrique a commencer à envoyer plus de gymnastes aux compétitions internationales, on y voit des angolaises, des cap verdiennes, des marocaines, et des sud africaines. Bien-sûr, le niveau n’est pas le même et comparé aux européennes et au asiatiques on est encore loin, mais on y arrive, pas à pas. De voir une gymnaste noire, africaine, moi ça me fait plaisir, et comme j’ai longtemps dit que si j’ai une fille, elle fera de la GR, je pense que ça lui fera plaisir aussi.
 
Alors merci Grace et merde pour Rio ;).

Laisser un commentaire