Finals, finally

Hey yung readers, was good?
Tout d’abord je tiens à m’excuser, sorry sorry sorry sorry sincèrement d’avoir délaisser mon blog de la sorte mega shame on me bouh tysha bouh. Mais je suis de retour, avec un article incontournable pour tout college blogueur qui se respecte, aka the finals.
Finals week, (qui dure en général dix jours, deux semaines) est le moment où vous êtes examiné pour la dernière fois dans les cours que vous avez suivis durant le semestre. Beaucoup décrivent cette semaine comme l’antre de Satan, mais je trouve que c’est vraiment exagéré. Bon, il faut tenir compte que je ne suis pas une étudiante lambda, il m’en faut vraiment beaucoup pour que je ressente du stress, ce qui peut être une mauvaise chose car j’ai tendance à prendre un peu trop de choses à la légère… but anyway, pour certaines personnes, finals week c’est l’antre de Satan. C’est aussi le moment où la librairie et ouverte 24/7 et, dans le Atlanta University Center, notre librairie se transforme en Club Woody. Vous y trouverez des étudiants à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, en train de réviser, ou dormir. Je trouve ça drôle quand j’entends que des étudiants sont en train de dormir à la bibliothèque comme si leur lit ne se trouvait pas à cinq minutes à pied de la bibliothèque…
Il faut savoir qu’il n’y a pas d’examen type, donc tout dépend de votre professeur, qui vous dira à l’avance, ou pas, ce qui constituera votre examen final. Il faut aussi savoir qu’il est possible que vous n’ayez pas de final pour certaines classes, tout dépends vraiment de votre professeur. La note que vous obtenez à votre final compte beaucoup car elle vaut beaucoup dans votre note finale.
Comme c’est vraiment aléatoire, je vais me prendre comme exemple. Le semestre passé j’ai pris 6 classes, Anglais, Danse Africaine, FYE, ADW, Japanese 101 et Survey of African American Music. FYE est juste un cours d’orientation pour les première année et donc on n’a pas d’examen final. Mon professeur de musique n’est vraiment pas copain avec les notation et donc, avec lui tout repose sur ce que tu fais en classe, ayant été une élève brillante pendant tout le semestre, j’ai bien entendu décroché un A dans sa classe. Étant vraiment moins brillante en Anglais j’ai fini avec un C+ et je n’en suis pas fière, mais j’ai fait d’énormes progrès, et ça je m’en félicite. Mon examen d’anglais était un essai de trois page à rédiger en une heure et demi où il fallait mettre en relation deux personnages de deux livres différents et montrer leur similitudes et différence, deux livres complètement différents, ask me again why i didnt do well, please… En danse, il fallait danser bien sur! On a eu une représentation finale avec l’autre classe de danse africaine et des enfants. African Diaspora and the World, aka ADW nous demandait trois mini essais en trois heures sur des sujets étudiés en classe et Japonais, un livret à remplir, et fait précédemment en classe.
J‘ai fini mon premier semestre universitaire avec une GPA assez élevée pour faire parti de Alpha Lambda Delta :)  *gives myself a pat on the back a big hug and a round of applause*.
Je suis impatiente de commencer mon deuxième semestre et de finir my freshman year at the illustrious Spelman College, that I currently dearly miss parce que c’est les vacances, et ça fait un mois que ça dure et j’ai envie de rentrer à la maison, aka 350 Spelman Lane SW.
C’est pas tout mais j’ai un épisode de Grey’s Anatomy à regarder moi,
Faty

Laisser un commentaire